jump to navigation

Voir Lhassa : représentations britanniques de la capitale tibétaine 1936-1947 / Clare Harris, Tsering Shakya 11/11/2011

Posted by Rincevent in Le Tibet, Mes lectures.
Tags: , , ,
add a comment

Voilà une petite lecture vite fait bien fait. Seeing Lhasa: British Depictions of the Tibetan Capital 1936-1947 coécrit par Clare Harris et Tsering Shakya est un livre publié en 2003 par Serindia Publications. Son titre est on ne peut plus clair : nous découvrons ici les photographies et peintures prises par les Britanniques (ou Indiens) amenés à visiter la capitale tibétaine pendant une petite décennie. (suite…)

Une histoire du Tibet moderne : le calme avant la tempête, 1951-1955 / Melvyn C. Goldstein 01/11/2011

Posted by Rincevent in Le Tibet, Mes lectures.
Tags: , , , , , , , , , , ,
add a comment

Purée ! Deux mois sans rien poster ! Voilà le deuxième tome de l’histoire moderne du Tibet rédigée par Melvyn Goldstein. Publié en 2007 par University of California Press, A history of modern Tibet : the calm before the storm, 1951-1955 de Melvyn Goldstein nous présente quatre années charnières où l’aristocratie et le clergé ont été confronté à l’occupation chinoise puis aux premières réformes. Lire les parties 1913-1951 et 1955-1957. (suite…)

Une histoire du Tibet moderne, 1913-1951 : la fin de l’État lamaïste / Melvyn C. Goldstein 15/08/2011

Posted by Rincevent in Le Tibet, Mes lectures.
Tags: , , , , , , , , , , , , ,
add a comment

Voilà de la grosse lecture puisque je viens de me taper un énorme pavé de 900 pages. A history of modern Tibet, 1913-1951 : the demise of the lamaist State de Melvyn C. Goldstein est paru en 1989 chez University of California Press. Il s’agit d’une plongée en profondeur dans la politique tibétaine de la première moitié du XXe siècle. Lire les parties 1951-1955 et 1955-1957. (suite…)

L’expédition Ernst Schäfer (1938-1939) : une lumière nouvelle sur l’histoire politique tibétaine du XXe siècle / Isrun Engelhardt 11/04/2011

Posted by Rincevent in Tibet and her neighbours : a history / Alex McKay.
Tags: , , , , , ,
add a comment

Alors ça c’était vraiment une lecture très intéressante. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, plusieurs rumeurs se sont répandues selon lesquelles on aurait retrouvé des corps de soldats tibétains portant l’uniforme de la Wehrmacht, que la SS aurait financé des expéditions censées retrouver le lien la cité perdue d’Atlantis et les grandes civilisations d’Asie, que le Tibet était un refuge où subsisteraient les derniers vrais aryens, lesquels constitueraient le royaume de Shambhala… L’auteur nous présente l’origine de ces fadaises et remet certaines choses en place. (suite…)

Nous voulons un Tibet uni / Alex McKay 18/08/2010

Posted by Rincevent in History of Tibet / Alex McKay.
Tags: ,
add a comment

Article sur Google books

Alex McKay nous explique ici que l’identité tibétaine telle qu’elle est défendue par les exilés est pour une bonne partie la création des Britanniques, qui ont été les seuls relais du Tibet auprès de l’opinion internationale. Grâce à cette position, ils ont ainsi pu choisir quels aspects du Tibet devaient ou non être divulgués, et ont systématiquement l’image du Tibet qui était la plus conforme à leurs intérêts. (suite…)

La mission commerciale tibétaine de 1948 au Royaume-Uni / Tsering W. Shakya 08/08/2010

Posted by Rincevent in History of Tibet / Alex McKay.
Tags: , , , , , ,
add a comment

Article sur Google books

Comme les saumons qui se tuent à remonter leur foutu ruisseau, les Tibétains de la fin des années 1940 ont tardivement mais activement tenté d’obtenir la reconnaissance de leur indépendance. La tentative la plus remarquable (mais bien trop tardive) viendra à la toute fin de 1947 sous la forme d’une mission commerciale envoyée par le gouvernement tibétain en Inde et en Chine, mais aussi et surtout aux États-Unis et en Grande-Bretagne. (suite…)

Tsarong, Lungshar et Künphela / K. Dhondup 10/07/2010

Posted by Rincevent in History of Tibet / Alex McKay.
Tags: , , , , , , , , ,
add a comment

Ce n’est pas parce qu’on vit dans un pays profondément religieux qu’on peut attendre de son personnel politique qu’il soit détaché des contingences terrestres, loin de là. Faute de pouvoir exercer une quelconque influence sur des événement pour lesquels on ne les consultait pas, les Tibétains ont fini par développer l’art des chansons de rue raillant de manière détournée les luttes de pouvoir que se livraient les puissants. M. Dhondup nous décortique ici la vie politique tibétaine à travers la succession des favoris du XIIIe Dalaï-lama. (suite…)

%d blogueurs aiment cette page :