jump to navigation

Carte des royaumes, principautés et seigneuries des marches sino-tibétaines 31/03/2013

Posted by Rincevent in Le Tibet.
Tags: , , , ,
trackback

Tiens, je me suis rendu compte en reprenant le billet sur les notes d’Eric Teichman que je n’avais pas mis ici la carte google que j’avais bricolé au début de 2012. Ceci n’est rien par rapport à l’excellent Atlas historique du Tibet de Karl Ryavec

Avant toute chose, soyons honnête : je n’ai fait que pomper les informations de la rubrique « entités politiques » de la section géographique de la Tibetan and Himalayan library (un portail de savoir vraiment formidable, bravo les collègues !). Celle-ci propose d’ailleurs une fantastique carte interactive du Tibet qui permet d’afficher plusieurs informations sur le Tibet, mais dans le domaine historique, les seuls éléments disponibles sont les districts administratifs du Tibet central à diverses époque (empire, administration Sakya, administration des Dalaï-lamas).

Comme ce qui m’intéressait c’était les petits États qui séparaient le Tibet central et la Chine, j’ai donc créé une carte dans Google maps pour y injecter les cartes individuelles qu’ils avaient en stock. Je me suis efforcé de rendre ça le plus clair possible, hélas il semblerait que les cartes google scindent la légende en pages au-delà d’un certain nombre de marqueurs. Ceci oblige donc soit à n’en voir que quelques uns à la fois (ce qui ne permet pas d’avoir une vue d’ensemble), soit à les voir tous sans pouvoir les encapsuler sur une tierce page, ce qui est moins rigolo. Enfin bref, voyez par vous-même. On peut zoomer et cliquer sur la carte, ce qui fait apparaitre un descriptif avec un lien vers la notice originelle de la THL où j’ai trouvé les informations.

Carte des royaumes, principautés et seigneuries des marches sino-tibétaines reconstituée à partir des données de la Tibetan and Himalayan Library (thlib.org)

Les couleurs des marqueurs indiquent la nature des États. Certains des plus petits n’avaient pas de frontière définies, soit qu’ils consistaient en micro-localités, soit qu’une représentation spatiale était impossible (par exemple, les principautés Hor gouvernaient des familles et non un territoire délimité).
Bleu : royaume
Rouge : seigneurie
Jaune : capitainerie / centurie
Vert : chiliarchie ou commanderie
Mauve : gouvernorat
Turquoise : autre ou inconnu
Violet : district de Lhassa

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Vous avez quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :