jump to navigation

Le Kyichu sous l’empire tibétain : une note historico-géographique / Guntram Hazod 19/01/2011

Posted by Rincevent in Tibet and her neighbours : a history / Alex McKay.
Tags: , , , , ,
trackback

Dans cet article, nous découvrons comment et pourquoi la vallée de la Kyichu qui traverse Lhassa avant de se jeter dans le Tsangpo (Brahmapoutre en Inde) a abrité la cour des premiers souverains tibétains. L’article est intéressant mais un peu indigeste faute de carte (malheureusement non imprimée dans cet ouvrage) permettant de mieux comprendre les subtilités géographiques. D’ailleurs, le jour où un éditeur se lance dans un atlas historique du Tibet, je saute dessus !

Les assemblées de conseillers (dünma) sous l'ancien empire tibétain : en jaune les assemblées d'été, en bleu celles d'hiver, en rouge et vert celles de printemps ou automne.

La dynastie dont sont issus les premiers empereurs tibétains est d’abord apparue plus au sud dans la vallée du Yarlung, un autre affluent du Tsangpo. C’est apparemment Namri Songtsen, père de Songtsen Gampo (premier souverain historique), qui, ayant semble-t-il eu quelques soucis de voisinage, a pris possession du Kyichu. Son fils y naitra et fera bâtir son propre château à l’emplacement de l’actuel palais du Potala à Lhassa. Les sources historiques tardives parlent d’une capitale, mais c’est faux car à l’époque la cour vit une existence essentiellement nomade. Le phodrang (résidence du souverain) et le dünma (assemblée des conseillers) ne restent jamais deux ans de suite au même endroit, et campent toujours à des emplacements distincts et parfois relativement éloignés. C’est ce qui explique le nombre élevé de résidences royales citées dans les sources. Cette mobilité n’est pourtant pas illimitée puisque sauf exception la cour revient régulièrement aux même endroits. Les sources chinoises disent que ce déplacement était motivé par la nécessité de trouver des pâturages abondants et de l’eau en quantité en été, la cour passant l’hiver dans des lieux fortifiés (Songtsen Gampo préférait toutefois vivre quand même en tente). Cette explication économique ne convainc pas l’auteur qui considère que les pérégrinations de la cour avaient un motif purement politique : en s’installant sur les terres d’un clan, le souverain lui témoignait son estime et s’attachait ainsi son soutien. Dans ces conditions, la mobilité de la cour n’aurait eu pour but que d’assurer la cohésion d’un État décentralisé. On remarque donc que la cour ne quitte guère l’Uru (la « corne », ou province) qui comprend la vallée de la Kyichu, laquelle a abrité plusieurs conseils. L’Uru est divisée en deux moitié puis en dix à treize « mille districts » et une quinzaine d’autres unités. Le Kyichu, est lui aussi divisé en Haut et en Bas-Kyichu qui sont également des « mille districts », et dont la délimitation est pour le moins floue. De même, la frontière entre l’Uru et le Yoru (« corne » gauche, au sud) est peu claire. Il semblerait que la vallée ait été le domaine du clan Wa allié à l’empereur et que deux rupön ou commandants militaires provinciaux (dont un issu du clan Wa) y étaient basés. La situation est d’autant plus compliquée qu’une partie de la région comprend l’Urushöchen, portion sous administration impériale directe qui ne devait être constituée que des environs immédiats de Lhassa qui ne s’appelle alors que Rasa.

Le Kyichu et le Yarlung

Le site le plus ancien dont ait retrouvé mention semble être Kyiro Chang (peut-être aujourd’hui Chang / Jang sur la rive droite de la rivière), dont le dieu territorial Kyilha Chamang a fait partie de la liste des neuf dieux du Tibet unifié. La trace de cette ancienne principauté annexée par le Yarlung subsiste à travers le mot Kyi qui se retrouve dans des lieux cités dans les sources et dans un vieux nom de clan.

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Vous avez quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :