jump to navigation

Et un ptit jeu pour se distraire 08/07/2010

Posted by Rincevent in Divers, Le Tibet.
Tags: , , , ,
trackback

On voit vraiment de tout sur internet (et c’est pour ça que je ne peux pas m’en passer). J’ai aujourd’hui un mail d’un dénommé Ran qui me signale qu’il a créé et mis en ligne un jeu en flash sur le portail Kongregate (allez-y de temps en temps, ça fait du bien aux neurones). Le jeu en question s’appelle Reting Rimpoche’s Dating Sim et se déroule dans le Tibet des années 1930.

Alors avant toute chose, qu’est-ce qu’un dating sim ? Et bien au départ c’est un jeu de simulation de rendez-vous, genre très populaire au Japon. On y incarne généralement un(e) ado dont l’objectif est de sortir avec / séduire un(e) de ses petit(e)s camarades / accroître sa popularité, etc… Ces jeux consistent en une succession de tableaux figés, correspondant généralement à divers endroits où on peut mener diverses actions limitées (dialogue qui oriente ou non l’issue du jeu, échange d’objets…). Ces jeux sont souvent prétexte à déshabiller des jeunes filles (en général ceux conçus par / pour des hommes).

Rassurez-vous, ici ce n’est pas tout à fait le cas. Le joueur incarne un jeune moine du nom de Thubten Jampal, futur régent du Tibet en tant qu’incarnation du monastère de Reting. Vous allez rencontrer une jeune Japonaise et devez vous enfuir avec elle en moins de 50 semaines malgré le conservatisme ambiant. Pour ce faire, vous devez augmenter vos statistiques de motivation, d’éloquence, de sagesse, de culture et de vaillance. Par moment vous devrez mener des débats en usant de réflexion, d’arguments religieux ou de formules chocs. Plus remportez de débats, plus vos statistiques s’améliorent et plus vous pouvez avancer dans le jeu pour entrer au service de l’État. Par vos actions vous serez amené à rencontrer les grands hommes politiques tibétains : le XIIIe Dalaï-lama, bien entendu ; Tsarong, le vieux général ; Künphela, l’implacable moine faisant passer l’État avant tout ; et bien entendu Lungshar, intriguant et manipulateur. Bref, un petit jeu assez distrayant et sur un pays généralement ignoré par ce secteur. Suffisamment original pour m’avoir bien plu ! 😀

http://www.kongregate.com/games/RanXYZ/reting-rimpoches-dating-sim

Publicités

Commentaires»

1. Ran - 08/07/2010

Merci pour le petit coup de projecteur ! Je voulais contribuer à vulgariser un épisode de l’histoire tibétaine qui m’intéresse, mais comme le support choisi n’est peut-être pas le plus évident… toute réclame est la bienvenue !

Sinon, je suis troublé, je viens juste de découvrir un article qui me fait craindre d’avoir manqué d’objectivité : en m’appuyant sur les travaux de Goldstein, j’ai décrit Lungshar comme ambitieux, manipulateur et républicain ; mais Jamyang Norbu affirme qu’il était seulement ambitieux et manipulateur mais n’avait rien d’un réformateur… Je laisse le lecteur se faire sa propre opinion :
http://www.phayul.com/news/article.aspx?id=22113&t=0

En revanche, je serais curieux de connaître le nombre de personnes au monde qui sont à la fois assez férues d’histoire tibétaine pour avoir une opinion sur le sujet évoqué ci-dessus, et susceptibles de jouer à un dating sim sur internet ^_^

Rincevent - 09/07/2010

Ben déjà y a moi. ^_^
Sinon, pour ce qui est de Lungshar, les deux prochains chapitres du livre de McKay (il faut vraiment que je fasse leurs compte-rendus) traitent cette question.


Vous avez quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :