jump to navigation

Monnayé / Terry Pratchett + Carte du Disque-Monde 19/11/2009

Posted by Rincevent in Terry Pratchett.
Tags: , ,
trackback

Aha ! Le voilà le dernier Pratchett ! Et bien ce fut une lecture très agréable. Dans ce nouvel opus, nous retrouvons Moite von Lipwig (prononcer Lippe-vigue et non Lipouic), bombardé ministre de la Poste d’Ankh-Morpork après avoir été condamné à mort pour escroquerie car à Ankh-Morpork on ne laisse pas se perdre les talents, même si on peut généralement les détrousser. Ici, Moite se retrouve plus ou moins malgré lui à la tête de la banque royale ainsi que de son annexe l’hôtel des monnaies.

Monnayé / Terry Pratchett

Monnayé / Terry Pratchett

Un an a passé depuis que nous avions laissé notre escroc flamboyant et pour lui la situation est grave : il commence à s’ennuyer ! Et quand un ancien escroc s’ennuie, il commence à faire des bêtises, comme escalader et entrer par effraction dans sa propre poste. Bien entendu, le Patricien veille et a quelque chose pour lui. Il l’envoie donc visiter la banque royale qui d’après-lui souffre de mauvaise gestion et est au bord du gouffre. Le fait est que monseigneur a de grands projets pour la ville, projets qui réclameront des fonds, fonds qu’il devra piquer emprunter à la banque. Le directeur de celle-ci est mort récemment dans les bras d’une fille de joie et, doté d’un humour féroce, il a légué 1% des actions à son chien, Pinaille. Petit chien qui appartient désormais bien entendu à sa veuve, Mme Prodigue (laquelle détient incidemment 50% des parts et peut ainsi tenir la famille de son défunt mari à distance). Moite choisit de refuser la proposition car il préfère être un homme rangé mais la vieille bique ne lui laisse pas le choix. Elle décède immédiatement et lègue toutes ses actions à son petit Pinaille, et confie par testament ce dernier à Moite en l’avertissant que si jamais ce dernier devait mourir de mort non naturelle, la guilde des Assassins mettra à exécution le contrat portant sur la tête d’un certain M. von Lipwig… Ah bon… Désormais pleinement motivé par ce nouveau tournant dans sa carrière, Moite doit moderniser une institution pour qui l’or seul incarne la richesse et dont les employés de la frappe vivent dans des cabanes. Moite, qui ne connait rien aux banques, à l’avantage d’apporter un regard neuf. Il comprend très vite en discutant avec M. Fripon, caissier principal, que ce qui fait vraiment la richesse d’Ankh-Morpork ce n’est pas quelques tonnes d’or, mais la ville et ses habitants. Le meilleur moyen de s’émanciper de cela est donc d’innover en récupérant le principe du timbre que les collectionneurs s’échangent pour plusieurs fois sa valeur. Le tout premier billet de banque est né !

Bien entendu, notre banquier a également d’autres soucis. Sa fiancée Adora Belle Chercœur est obsédée par les golems, créatures d’argile indestructibles crées par magie, et cherche à en émanciper autant qu’elle le peut afin qu’ils deviennent leurs propres maîtres, au grand dam de ses concitoyens (car un golem travaille 24/24 sans manger ni dormir). Et voilà-t-y pas qu’elle mets la main sur des golems de la plus ancienne antiquité. Problème, ils se trouvent à plusieurs centaines de mètres de profondeur. C’est-à-dire en plein territoire nain. Et les nains n’aiment pas que quelqu’un d’autre qu’eux sortent des trucs de terre. Alors quand 4 000 golems antiques et incontrôlables empruntent une rivière souterraine pour venir à Ankh-Morpork et servir de muraille ambulante à la cité, tout le monde voit rouge et craint la guerre. Pour ne rien gâcher, les beaux-enfants de feu Mme Prodigue se sont jurés de récupérer la banque. C’est encore plus inquiétant quand on sait que Cosmo Prodigue se prend pour le Patricien, sans en avoir la classe ni l’intelligence. Et une vieille connaissance de sa vie d’escroc a réussi à le retrouver.

Pinaille, président de la Banque royale © Paul Kidby

Pinaille, président de la Banque royale © Paul Kidby

Dans ce tome l’humour est bien entendu très présent, que ce soit Mme Prodigue, vieille garce a qui on ne la fait pas, son défunt mari dont le placard secret contient de nombreux articles… exotiques (dont un machin qui vibre et que le chien aime machouiller), ou les citadins, toujours hauts en couleur comme l’inénarrable Henri Roi, prince de la Rivière d’Or qui détient le monopole de la collecte des… euh… eaux usées. Au final on parle assez peu des banques en elle même et plus de l’économie. Qu’est-ce qui fait la richesse d’une nation, sur quoi repose la valeur de l’argent, que ce passerait-il si les gens ne faisaient plus confiance aux banques.

Discutez-en sur le Vademecum-dm.com, forum consacré à Terry Pratchett !

La carte du Disque-Monde / Terry Pratchett & Stephen Briggs

La carte du Disque-Monde / Terry Pratchett & Stephen Briggs

Sortie le même jour que monnayé, la carte du Disque-Monde est… euh, une carte. Alors qu’on se rapproche de la quarantaine de volume pour les Annales du Disque-Monde (la carte britannique, elle, a été publiée après la sortie du 18e tome au Royaume-Uni) il était temps qu’un tel objet nous permette de mieux visualiser les pays et distances, car de l’aveu même de l’auteur « Si un trajet demande à un premier voyageur trois jours dans un roman et deux heures à un second dans un autre, on écrit sur mon compte des commentaires désagréables. Les sarcasmes pleuvent. » La carte dépliable s’accompagne d’un petit livret présentant quelques explorateurs célèbres du Disque-Monde, tel le général Roderick Purdeigh qui fini par se fâcher avec des orang-outans pour une question de bienséance, ou encore Dame Alice Venturi célèbre pour ses voyages exotiques dont elle ramenait de nombreux objets pittoresques mais interdits aux femmes célibataires de moins de trente ans…

Discutez de la carte sur le Vademecum-dm.com, forum consacré à Terry Pratchett !

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Vous avez quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :