jump to navigation

Star Wars : The Essential Atlas / Jason Fry, Daniel Wallace 15/09/2009

Posted by Rincevent in Mes lectures.
Tags: , ,
trackback

And now for something completely different. Il y a quelques temps je suis tombé sur une news du site StarWars-Holonet annonçant la sortie d’un livre consacré à la géographie et à l’histoire de la galaxie chez Titan Books. Pas la nôtre, celle qui a vu évoluer Luke Skywalker, Dark Vador et bien d’autres. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, il n’y a pas eu que les films ! Ce qu’on appelle l’Univers Étendu est nourri et étoffé depuis trente ans par des romans, bandes dessinées, jeux vidéos, dessins animés et séries télévisées. Ce livre est une synthèse aussi réussie qu’esthétique qui permet au néophyte d’approfondir ses connaissances sur le sujet et de replacer les films dans un contexte historique et géographique (mais fictif, certes).

Star Wars : The Essential Atlas / Jason Fry, Daniel Wallace

Star Wars : The Essential Atlas / Jason Fry, Daniel Wallace

L’ouvrage commence d’abord par nous présenter la galaxie physique, ses divers types d’étoiles (400 milliard pour « seulement » 1 milliard de systèmes habités) puis on découvre l’organisation politique et administrative qui régit cet immense ensemble, ainsi que les évolutions qui l’ont touché. C’est assez intéressant dans la mesure où ça pose des questions comme « comment administrer tout ça ? » ou encore « comment assurer une représentativité réelle quand il y a déjà des millions d’élus représentants chacun des milliers de monde ? ». On entre ensuite dans le vif en découvrant les « régions » de la galaxie, chacune ayant sa propre carte. Ces régions sont organisées concentriquement, représentant les phases d’expansion et de colonisation successives. Tour à tour :
– le noyau profond où les étoiles sont si proches qu’on ne peut passer entre elles.
– le noyau, berceau des plus anciennes planètes colonisées avant l’hyperpropulsion et où naquit la République.
– les Colonies, région riche et ancienne, le cœur économique de la galaxie.
– la Bordure intérieure, ancienne zone frontière très dynamique.
– la région d’expansion, pillée et ravagée pendant des siècles après que le Sénat en ait confié l’exploitation à des corporations privées.
– la Bordure médiane née d’un boom de l’exploration spatiale et pas encore totalement explorée.
– la Bordure extérieure où se côtoient mégalopoles richissimes et mondes ravagés par la piraterie et l’esclavage. On s’éloigne de la civilisation.
– l’espace sauvage et les régions inconnues. là c’est vraiment le Far West, mais les noms parlent d’eux-mêmes.
– les amas globulaires (groupes d’étoiles qui ne sont pas dans la galaxie proprement dite mais en restent proches) et galaxies satellites, éloignés mais pas inconnus pour autant
L’ouvrage détaille aussi certains points ou régions : l’astrographie, l’exploration spatiale et la découverte de nouvelles routes hyperspatiales, la démographie, les régions non membres de la République ou de l’Empire ou ayant de fort particularismes.

La deuxième partie du livre propose 76 fiches descriptives portant sur les planètes importantes de la galaxie, avec des informations physiques, démographiques et autres. Pas inintéressant, mais puisqu’il était impossible de traiter toutes les planètes, il aurait peut-être mieux valu développer les autres parties ou uniquement certains mondes phares. Enfin bref. La troisième partie est en fait un atlas historique de la galaxie qui court de 100 000 ans avant la bataille de Yavin avec l’espèce semi-légendaire des Célestes, à 137 après la bataille de Yavin où les Siths ont fait leur retour et bousculé les restes de l’Alliance galactique (héritière de la République), mais aussi et surtout un Empire pacifié (récit actuellement conté dans Star Wars Legacy). Encore une fois, chaque période s’accompagne d’une carte claire permettant de mieux comprendre les mouvements évoqués. Enfin, un index répertorie pas moins de 4387 mondes (j’ai compté !) avec leurs coordonnées sur l’une ou l’autre des cartes. Que du bonheur !

Bref, avec cet ouvrage vous pourrez enfin briller en société et rivaliser avec les geeks. Vous aussi vous pouvez maintenant discuter de la vitalité économique de l’espace Hutt ou des guerres mandaloriennes !

May the Force be with you !

Advertisements

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Vous avez quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :