jump to navigation

Désherbage, encore et toujours 30/03/2008

Posted by Rincevent in La bibliothèque.
Tags:
trackback

Je viens de parcourir Désherber en bibliothèque : manuel pratique de révision des collections paru au Cercle de la Librairie. Je n’ai pas trouvé beaucoup d’éléments concrets que je puisse utiliser. Bien entendu, c’est parce que j’y cherchais avant tout des trucs que je pourrais utiliser pour mon désherbage en BD. Un tel ouvrage ne peut pas détailler tous les fonds possibles et imaginables pour toutes les structures possibles. Mais enfin, j’espérais qu’au détour d’une page je tombe sur un truc inédit. Pas grave.

Quoi qu’il en soit, mes bacs sont toujours aussi remplis et me posent vraiment problèmes. Le fait est que pour désherber les BD faut tenir compte de trois paramètres.
– L’âge : j’estime qu’on ne doit pas désherber de bandes dessinées avant un certain moment. Le fort taux de rotation et le coté grand public me fait penser qu’une BD saura forcément trouver son lectorat si on lui en laisse le temps. Alors qu’un documentaire pourra ne toucher qu’un petit nombre de personnes pour diverses raisons (temps de présentation insuffisant, sujet trop particulier), une BD aura plus de chances de sortir, surtout si elle est entourée de congénères qui connaissent du succès.
– Le nombre de prêt : c’est un élément objectif, mais on ne peut pas se baser uniquement là-dessus. C’est pour ça que je garde les classiques comme les Hugo Pratt en réserve.
– Les séries : c’est le paramètre chiant par excellence. Il y a pleins de BD qui me posent problème à cause de ça. Même si elles répondent aux critères précédents, je ne peux les enlever parce qu’elles font partie d’un ensemble cohérent. Pourquoi enlever les tomes 3 et 5 si les autres restent en rayon ? On sera forcément amené à les remettre en circulation en cas de demande. Ou alors, on est obligé de garder des BD qui sortent moins que les autres parce qu’on a racheté le dernier tome il y a quelques temps (oui, c’est du vécu, j’ai fait cette bêtise)… Et on revient au critère n°1 concernant l’âge.

Du point de vue de l’après désherbage, la règle est la suivante : le réseau conserve un exemplaire de chaque titre acquis. Ça s’applique pour toutes les BD, qu’elles soient en adultes ou en jeunesse, et ça permet de ne pas trop paniquer car il n’y aura (normalement) pas de pertes irrémédiables.

Du coup, je me retrouve maintenant à devoir examiner des séries qui sortaient bien. Comme j’ai viré les séries qui sortaient le moins, je dois maintenant m’attaquer à celles qui sortent mieux. C’est comme ça que j’ai retrouvé dans mes listes des Thorgal ou des Bidochon isolés que je ne pouvais pas enlever vu les scores de leurs congénères. D’un autre coté, j’ai comparé les stats entre maintenant et les mois précédents. J’ai ainsi constaté que le nombre total n’a presque pas augmenté (moins d’une vingtaine), mais comme il y en a beaucoup moins dehors (environ 200 !), les bacs saturent maintenant alors qu’à l’époque ils ne contenaient que ce qu’ils fallait. Résultat, j’hésite encore plus à désherber car je me dis que c’est temporaire.

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Vous avez quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :