jump to navigation

Drapeaux : un drapeau, un pays, une histoire / Sylvie Bednar 06/03/2008

Posted by Rincevent in Divers, Mes lectures.
Tags: ,
trackback

La vexillologie* (étude des drapeaux) étant un de mes centres d’intérêt, je me suis proposé de jeter un coup d’œil à Drapeaux : un drapeau, un pays, une histoire de Sylvie Bednar, paru en 2007 chez La Martinière.

Drapeaux : un drapeau, un pays, une histoire / Sylvie Bednar

Drapeaux : un drapeau, un pays, une histoire / Sylvie Bednar

Une des annexes de la ville l’avait acheté, alors c’était facile pour moi de le faire venir. Et bien je n’ai pas trouvé ça terrible du tout. Plutôt nul, même. L’ouvrage est un gros pavé (plus de 400 pages) à la couverture noire, en format à l’italienne (plus large que long). Après la page de titre suit un avant-propos expliquant succinctement l’origine des drapeaux, le sommaire, puis un lexique de huit termes… On attaque ensuite les pays, continent par continent, en suivant à chaque fois une progression non alphabétique du nord vers le sud ou de l’ouest vers l’est : en Europe en commence par exemple en Islande, puis viennent les pays scandinaves, et on redescend progressivement en passant de proche en proche.

Pour chaque pays on a deux pages. Celle de gauche comporte un court texte présentant l’histoire du pays et le contexte d’apparition du drapeau, un planisphère où la position du pays est signalée par une flèche rouge (pratique si on est pas bon en géo et pour les petits pays), et une fiche signalétique (continent, capitale, population, monnaie, etc.) La page de droite est entièrement occupée par le drapeau, ce qui peut-être intéressant pour les drapeaux possédant des motifs (armoiries, symboles trop petits), mais pour la majorité des drapeaux, c’est sans intérêt (un tricolore, ça reste un tricolore même en gros plan).

En fin d’ouvrage, un index avec les différents pays. Voilà pour la description. Pour l’intérêt, je dirais qu’il est assez inexistant : on apprend rien, le livre est lourd pour peu de contenu. Je le rangerais dans la catégorie des livres inutiles. C’est cher (29€) pour ce que c’est, les drapeaux sont tous au même format (celui de la page), c’est répétitif. Les ouvrages pour enfants sur les drapeaux sont bien plus instructifs que ça. C’est surtout un ouvrage de concept / design qui frime un peu. À laisser de coté, donc.

* Pour en savoir plus vous pouvez aller voir : la Société française de vexillologie, Flags of the World (véritable bible mondiale du drapeau, ne manquez pas son dictionnaire !), ou encore le site d’Arnaud Bunel.

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Vous avez quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :