jump to navigation

La révolte de 755 au Tibet / C.I. Beckwith 25/02/2008

Posted by Rincevent in History of Tibet / Alex McKay.
Tags: ,
trackback

Article sur Google books

Voilà un article assez court qui traite des événements qui ont suivi la mort de l’empereur Tridé Tsuktsen et qui les relie à un « hoquet dynastique » antérieur.

Tridé Tsuktsen fut assassiné en 755 par deux ministres nommés Lang et Ba. Un autre officiel, Tagdra Lukhön, réussit à convaincre le prince Song Detsen qu’ils étaient déloyaux et le menaçaient. Ils furent tués et leurs biens confisqués. Ce n’est qu’en 756 que le prince gouverna sous le nom de Trisong Detsen.
Quand son père mourut, le prince venait d’avoir 13 ans, ce qui était probablement le motif de l’assassinat et en faisait de toute façon l’héritier incontesté. Lang et Ba ne faisaient donc qu’assurer la succession, ce qui jette le trouble quant à leur déloyauté. Quel en est donc le motif ?

Les réponses se trouvent dans le règne précédent. À la mort de l’empereur Tri Dusong, la reine Trimalö renversa son successeur, Lha Balpho. Bien qu’elle souhaitait probablement le remplacer par son propre petit-fils, il n’y a pas de traces de nouvel empereur. D’après les annales chinoises, c’est Tride Tsuktsen qui monta sur le trône à l’âge de sept ans.
S’ajoute à cela le flou autour de la princesse chinoise Ching-cheng, partie de Chine avant ces événements. Qui devait-elle épouser ? Tride Tsuktsen ou Lha Balpho ? D’après les sources traditionnelles elle était promise à un prince décédé entretemps, elle dut finalement épouser Tridé Tsuktsen. Mais, comme il n’avait que cinq ou six ans, ça ne colle pas. D’après la tradition, Trisong Detsen était le fils de Ching-cheng qui lui avait été dérobé par une rivale. Pas de bol, il est né trois ans après sa mort et la princesse accusée était bien sa mère… Assez anecdotique, mais cela pose une question : le prince était-il soupçonné d’illégitimité ?
La reine Trimalö ayant renversé l’héritier légitime, elle gouverna en son nom propre. Tridé Tsuktsen étant illégitime, ses partisans cherchèrent à se débarrasser de Lha. Celui-ci ne fut pas tué mais contraint de se retirer. Lorsque le couple impérial légitime mourut en 739, les bouddhistes soutenant Trisong Detsen le légitimèrent en en faisant le fils de Ching-cheng.

Retour en 755. Les ministres Ba et Lang ne se sont certainement pas révoltés pour rien. Il est possible qu’ils aient en fait soutenu la lignée légitime, mais il n’existe aucune preuve. Les sources anciennes et classiques sont en conflit, et les sources classiques elle-mêmes sont contradictoires entre elles, signe de réécriture de l’histoire.

Advertisements

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Vous avez quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :