jump to navigation

Désherbage, suite 28/09/2007

Posted by Rincevent in La bibliothèque.
Tags:
trackback

Un truc que je ne m’explique pas, c’est la courbe des prêts que j’ai établie. Notre logiciel nous permet d’exporter des listes à partir du catalogue, en format texte ou excel. L’une d’entre elles me permet de faire un tri par date d’exemplarisation. Partant de là, j’ai demandé à excel de calculer la moyenne des sorties pour chaque année, puis j’en ai fait une courbe.

Pendant les premières années, la courbe est une pente ascendante. Logique d’ailleurs, quand on vient d’acheter une bande dessinée (ou n’importe quoi d’ailleurs) elle n’a pas eu le temps d’accumuler beaucoup de prêts. L’année suivante il y en a un peu plus, ainsi que l’année d’après. Ce qui me perturbe, c’est qu’au bout de 6/7 ans la courbe… redescend ! Et ça, je ne comprends pas pourquoi. J’ai vérifié avec d’autres annexes, et c’est la même chose. Est-ce que cela signifie que les bandes dessinées publiées il y a 6/7 ans ont absolument cassé la baraque ? Est-ce que cela signifie tout simplement que les vieilles bd n’intéressent plus les gens ? Mais dans ce cas, pourquoi la courbe redescent ?

Une hypothèse : le nombre de prêt pour chaque bd est bien entendu le cumul des prêts depuis l’exemplarisation. Hors il y a eu des purges du système, sans parler du changement de logiciel (je ne pense pas que ces infos aient été conservées). Et quand purge il y a, ça concerne tous les documents en même temps. Les vieux comme les nouveaux. Il se peut donc que les vieilles bd aient aussi connu un maximum de sorties (je vois pas pourquoi il en serait autrement en fait), mais que, à cause des purges on en ait perdu la trace, et que parce qu’elles ne sont plus de première jeunesse elles n’ont pas eu l’occasion d’atteindre de nouveau leur seuil maximum.

À la réflexion, ça a l’air de se tenir. Si le système n’avait pas été purgé, peut-être aurais-je obtenu une courbe continuellement croissante, mais avec un net fléchissement après les 6/7 premières années. La moyenne de sortie aurait quand même continué à monter, mais moins brutalement.

En me basant sur ma courbe de départ, les bandes dessinées de plus de 10 ans revenaient à une moyenne d’environ 44 prêts après avoir culminé à 70 prêts, certaines ayant moins et d’autres bien plus. Mais en fait elles devraient être bien au-dessus !

Ceci ne m’aidera pas pour le désherbage, mais au moins ça m’éclaircit les idées. Puisque je n’ai aucune idée du score que ces bd ont pu atteindre, je ne peux pas me baser sur une moyenne élevée pour faire le tri (aucun moyen de savoir qui est très bien sorti et qui est resté végéter dans les bacs avant la purge). Je vais donc continuer à me baser sur les chiffres actuels. Après tout, au bout de dix ans, les lecteurs ont eu le temps de les lire. Sachant que pour les plus vieilles on allait de 20 prêts à plus de 90, autant y aller franco. C’est dommage, mais on est pas à la BNF.

Publicités

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Vous avez quelque chose à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :